Résumé Bord de Veyle 1 vs FCM1

15 octobre 2018 - 15:08

Triste dimanche après-midi.

 Pour cette cinquième journée de championnat, nous nous déplaçons à Mézériat pour affronter Bord de Veyle. Une équipe qui a réalisé des résultats irréguliers depuis le début de saison. Notre dynamique témoigne du bon début de saison mais « c’est dans la victoire qu’il faut être le plus vigilant. »

Joueurs convoqués en équipe 1 : PAQUET Mathieu, PAQUET Thibault, MAURIZE Thomas BOUCHOUX Guillaume, FILLON Christopher, ROUSSEAU Marceau, GUILLOMIN Samuel, MARGUIN Mickaël, BROYER Joris, BOYAT Emilien, CATHERIN David, BOYAT Emeric, BENOIT Tony, BUY Jérémy.

A part la température, les conditions sont déplorables : un vent latéral horrible et un champ en guise de terrain. Ça ne promet pas un grand de match de football. Nous chercherons des solutions pour s’adapter à ces conditions, un jeu plus direct sera nécessaire.

L’arbitre donne le coup d’envoi, le vent s’est calmé. Ce sont nos adversaires qui vont prendre l’ascendant sur le début du match. Nous sommes en retard sur la plupart des duels, nos passes sont imprécises. Les locaux obtiennent de nombreux coups de pied arrêtés qui seront sans conséquence quoi que bien tirés. Au cours de cette première période, quelques phases de jeu intéressantes nous permettent d’espérer mieux. Autour de la vingtième minute, un pénalty aurait dû être sifflé sur Tony. Il n’en sera rien. Le match se poursuit et dix minutes plus tard, nos adversaires marquent un but sur un centre. 1-0. Les bleus auront le mérite de se ressaisir après ce but et le dernier quart d’heure de la première mi-temps est intéressant avec de bonnes séquences. Le score en restera là pour cette première période.

La mi-temps sera le moment de souffler et de régler quelques détails.

Le début de la seconde période est intéressant, le pressing des bleus s’avère payant et les visiteurs récupèrent de nombreux ballons dans le camp adverse. Cependant nous manquons de spontanéité pour être réellement dangereux. On pourra dénombrer deux grosses occasions pour chaque camp. Dans les arrêts de jeu, nos adversaires marqueront un second but sur une contre-attaque suite à un coup de pied arrêté. 2-0.

On pourra souligner un bon arbitrage pour ce match. Merci à Daniel pour avoir pris la touche ainsi qu’aux supporters encore nombreux ayant fait le déplacement.

Les quelques séquences de qualité auraient pu suffire à faire basculer le match en notre faveur mais nous manquions trop de spontanéité. Les conditions n’étaient certes pas optimales mais ce serait une excuse de se ranger derrière l’état du terrain. On s’entraîne sur une pelouse très moyenne ce qui ne nous empêche pas d’avoir de la qualité dans les séances. Nous avons été les seconds de nous-même sur ce match, c’est ce qui est frustrant. Mais cela présente aussi un avantage, les raisons sont internes et il n’appartient donc qu’à nous de faire mieux.

 

 

« Nous détestons être les seconds de nous-même ».

Les All Blacks

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU